Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!Cheval comtois et vache montbéliarde, Roi et reine des montagnes du Jura

Faune, Animaux emblématiques

Parmi les animaux des Montagnes du Jura, le cheval comtois

Sa robe alezane foncée ou cuivrée, sa crinière blonde et sa robuste charpente sont identifiables entre toutes. Le cheval comtois est un compagnon tranquille dont la rusticité et la résistance ont largement orienté la carrière : cheval guerrier sous Louis XIV et Napoléon 1er, il a bien failli disparaître de nos prés pour faits de guerre et caprices de rois. Il a fallu attendre le XXe siècle et une poignée de passionnés pour sauver notre comtois : en 1919, le Syndicat du cheval comtois et le Stud book de la race sont créés. Il est aujourd’hui le premier cheval de trait français et un musée du cheval comtois lui est intégralement dédié. Mais surtout, il a retrouvé la clé des champs d’ici pour le plus grand bonheur de ses admirateurs qui ne se lassent pas le voir courir dans les paysages du pays horloger

La vache montbéliarde

L’ancêtre de notre belle et généreuse laitière est arrivée au XVIIIe siècle dans le Pays de Montbéliard. Elle accompagnait les Mennonites, exilés de l’Oberland bernois fuyant les persécutions religieuses. La Montbéliarde (de souche pie rouge) est reconnue en tant que race en 1889 et sa popularité n’a cessé de croître depuis. Très présente dans son berceau d’origine, elle promène sa gironde silhouette rousse et blanche dans nos prés. Il faut dire qu’elle savoure ici un menu de choix ; une infinie variété de petites fleurs et d’herbes fraîches qui donnent tous leurs caractères aux fromages emblématiques des Montagnes du Jura, le Comté en tête.

Allez plus loin :