Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!Chalain, du néolothique au XIXe siècle

Les lacs, Lac de Chalain

C’est au creux d’une reculée caractéristique du massif jurassien que s’étirent les eaux transparentes et turquoise du lac de Chalain. Ce lac d’origine glaciaire d’une superficie de 232 km² figure un vaste rectangle lové aux pieds de falaises calcaires qui surplombent le lac de 60 à 80 mètres. Une étape idéale pour les accrocs au cyclotourisme.

 

Farniente et baignade

Lorsque viennent les beaux jours, difficile de résister à un plongeon dans les eaux limpides et chaudes du lac de Chalain. A l’extrémité Est du lac, entre forêts et falaises, une jolie plage est aménagée. Les amateurs de baignade en famille y trouveront leur compte mais également les plus sportifs désireux de se rafraichir après une randonnée, une balade à VTT.

Cité lacustre

Prisé des vacanciers, des années 1960 à notre XIXe siècle, Chalain l’était déjà des peuplades (un tantinet plus primitives) dès le néolithique. En attestent les vestiges d’une cité lacustre mise à jour en 1904 et qui signent une présence humaine sur la partie ouest du lac entre 4000 av. JC et 750 av. JC, soit jusqu’à la fin de l’âge de bronze. Un trésor archéologique que l’on aperçoit depuis la berge mais inaccessible au public pour des raisons évidentes de sauvegarde.

 

lien à visiter

Allez plus loin :