Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!La grande Saline de Salins-les-Bains, inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco Au Pays de l’Or Blanc dans les Montagnes du Jura.

Architecture, Grande Saline de Salins-les-Bains

L’épopée de « l’or blanc » est une histoire millénaire, une aventure industrielle, politique, économique et surtout humaine qui puise ses racines dans les sous-sols de Salins-les-Bains. Au commencement étaient les sources salines. De cette précieuse ressource, la région a su tirer profit, érigeant dès le XVème siècle à Salins-les-Bains, des infrastructures d’extraction. Puis, en plein siècle des Lumières, la Saline Royale d’Arc-et-Senans nait de la commande de Louis XIV et de la vision utopiste de Claude-Nicolas Ledoux. Chaque jour, 135 000 litres de saumure sont puisés à Salins et acheminés par saumoduc sur 21 kilomètres jusqu’à Arc-et-Senans. Les deux sites sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

 

Impossible de traverser la pittoresque cité jurassienne sans être impressionné par les immenses bâtisses flanquées de hautes cheminées dédiées à l’exploitation du sel jusqu’en 1962. Une vision exceptionnelle renforcée par une construction très contemporaine qui abrite le Musée du Sel depuis 2009. La visite commence par une descente dans les galeries souterraines qui relient deux puits, dotés d’ingénieux systèmes de pompage pour extraire l’eau salée à 250 mètres de profondeur. On suit le parcours de la saumure pour remonter dans la salle des poêles. Quatre gigantesques fourneaux sur lesquels travaillaient les sauniers. Un travail pénible puisqu’il s’agissait d’alimenter les poêles en bois de chauffe pour récolter ensuite à l’aide de râbles le sel obtenu par évaporation.

Des expositions interactives et pédagogiques invitent le visiteur à poursuivre ce singulier voyage dans les bâtiments historiques de la grande Saline et notamment le magasin des sels.

Un espace intitulé « Planète Sel » ponctue la visite et propose une vision spéciale « enfant et junior » de l’exploitation et des usages innombrables du sel.

Loin, très loin du basique condiment de cuisine !

Lien à visiter

Allez plus loin :