Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!Bien vues, les lunettes de nos Montagnes !

Artisanat et Savoirs Faire, Lunetterie

D’un clou naquit la lunette. C’était aux Arcets, un hameau de Morez, en 1796. Et l’ingénieux artisan qui eût l’idée d’étirer et de tordre un clou pour en faire des bésicles s’appelait Pierre-Hyacinthe Caseaux, cloutier de son état. Son histoire et celle de ses enfants, naturels et spirituels, érige aujourd’hui encore Morez comme référence mondiale en matière de design et de fabrication lunetières.

 

Métalliques

En réalité, Morez et son ingénieux cloutier n’ont pas vraiment inventé la lunette : elle serait un héritage moyenâgeux italien. En revanche, c’est ici que sa fabrication s’est industrialisée à partir du travail du métal, un savoir-faire éprouvé depuis le XVIe siècle dans le Haut-Jura. Autant dire une authentique spécialité !

 

80% de la production française

Un lycée d’enseignement de tout premier ordre (700 élèves), un musée de la lunette avec des expos et ateliers interactifs et surtout des entreprises perpétuent la tradition lunetière dans les Montagnes du Jura. L’Amy, Julbo, Cottez, Jullien… une soixantaine d’entreprises emploient 3500 personnes soit 70% des emplois du canton de Morez. Une véritable institution, au point que Morez représente 55% de la lunetterie française. Si l’on ajoute Oyonnax, la proportion atteint 80% et propulse les Montagnes du Jura au premier plan de la lunette française. Au total, 10 millions de montures sont fabriquées chaque année à Morez dont 88% sont des montures en métal. Une paire de lunettes sur deux est destinée à l’exportation, et ce, dans 40 pays du monde. Carrément bien vues les lunettes made in Montagnes du Jura !

Allez plus loin :