Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!Tournerie, authentique spécialité des Montagnes du Jura.

Artisanat et Savoirs Faire, Tournerie

Une authentique spécialité des Montagnes du Jura

Boules, yoyos, pions, butoirs, quilles, toupies, sabliers, spatules, diabolos, sifflets, bouchons, coquetiers, chapelets, manche d’outils, cuillère à miel, balustres, bilboquets… la liste n’en finit pas des objets nés de la tournerie sur bois.

 

Des chapelets…

Une spécialité née du côté de Saint-Claude avec les moines bénédictins dès le XIème siècle, et la fabrication d’objets de piété, notamment des chapelets. La réputation de l’abbaye grandissante au XIIème siècle attire les pèlerins et augmente encore l’activité de tournerie. En 1811, on compte 500 artisans (souvent des paysans) à Saint-Claude. L’activité s’étend vers d’autres communes du massif où pousse du buis et se développe vers la tabletterie avec la fabrication de tabatières. L’arrivée de la fée électricité au début du XXème augmente la vitesse des tours et le nombre d’ateliers et d’artisans tourneurs. Ils sont 7600 en 1911 dans le Haut-Jura dans un rayon de 30 km autour de Saint-Claude ! Mais au milieu du siècle, la plasturgie fait son apparition et sonne le glas des objets en bois. L’activité décline avant de renaître ces dernières décennies. Retour aux sources et aux objets authentiques.

 

…aux jouets

Les artisans tourneurs tabletiers travaillent les bois de charmilles, de hêtre, d’épicéa et de buis et leurs savoir-faire trouvent des applications dans divers secteurs. L’ameublement, les objets d’usage ménager, les instruments de musique et bien évidemment, les jeux et jouets en bois. Les tourneurs sur bois produisent des pièces finies, prêtes à l’usage, et travaillent aussi en collaboration avec d’autres corporations dans le cadre de création ou de restauration d’objets anciens : architectes, designers, ébénistes, antiquaires, Mobilier National.

 

Lien à visiter

Allez plus loin :