Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!L’Echappée belle

Grands itinéraires, L’Echappée Jurassienne

Des plaines aux hauts plateaux, l’Echappée jurassienne décline son tracé sur 300 km, flirtant avec les GR 59, 559 et 509 (Les Grandes Traversées du Jura). Un tracé à adapter à son pas et ses ambitions sportives pour s’offrir une échappée belle de 2 à 16 jours, du nord au sud ou inversement. Par ses chemins accessibles par tous, l’Echappée jurassienne séduira globe-trotters aguerris, randonneurs amateurs et « family marcheurs ». Un topoguide lui est consacré pour tout préparer de cette aventure pédestre 100% jurassienne.

 

Du vert et des pierres

Marcher et s’émouvoir des trésors de pierre et de vert, c’est la promesse de cette Echappée jurassienne. Du Nord au sud, focus sur quelques trésors naturels et patrimoniaux : dans le Haut-Jura, le lac de Chalain, les cascades du hérisson, le belvédère du Pic de l’Aigle et des 4 lacs, la Haute vallée de la Saine, autant de paysages époustouflants à découvrir… Plus au sud, Dole, cité de caractère entre Loue et Doubs, foisonne de monuments historiques, témoins de son glorieux statut de capitale comtoise jusqu’en 1678. C’est également à Dole que naquit Louis Pasteur.

 

De l’Unesco à la Vache qui rit, la rando des stars

Arc-et-Senans et Salins-les-Bains, cités salines d’excellence figurent au patrimoine mondial Unesco. Cap sur le vignoble avec Arbois, Château-Chalon ou Baume-les-Messieurs : des villages au charme fou, lovés au creux de reculées ou perchés sur un éperon rocheux. Vient Lons-le-Saunier patrie de deux stars révolutionnaires : Rouget-de-Lisle et la Vache qui Rit ®. Puis le tracé prend de la hauteur et s’insinue dans les reliefs du massif jusqu’à la station des Rousses : plus vert et plus vivifiant que jamais, et se prolonge jusqu’à Saint-Claude via une partie des Hautes-Combes.

 

Lien à visiter

www.echappee-jurassienne.fr

Allez plus loin :