Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!Les voies des Montagnes

Grands itinéraires, Routes ferroviaires touristiques

Qu’ils s’envolent entre ciel et sapins ou crachent des panaches de fumée comme au bon vieux temps, deux lignes ferroviaires, pas vraiment comme les autres, parcourent les Montagnes du Jura.

 

A tire d’ailes et sur les rails

La bien nommée Ligne des Hirondelles, c’est 123 km de rails entre Dole et Saint-Claude. Un voyage pittoresque et souvent vertigineux qui ressuscite une ligne autrefois dédiée au transport de gens et de marchandises entre les nombreux ateliers et sites industriels du massif. Pendant 2h30, le tracé s’envole de viaducs en surplombs depuis la plaine jusqu’aux hauts plateaux jurassiens dont il égrène les richesses patrimoniales et naturelles. 36 tunnels, 22 viaducs et autant de prouesses techniques et architecturales protégées au titre des monuments historiques.

 

Le Coni’fer ou la conquête de l’Est

Il crache, il siffle, il vrombit : le Coni’fer est un authentique train vapeur qui sillonne à 20 km/heure maximum l’ancienne voie ferrée franco-suisse Pontarlier/ Vallorbe mise en service en 1875. Embarquez pour une balade insolite et rétro entre forêts et pâturages ; un voyage de 8 km et 1h30, entre les Hôpitaux-Neufs et Fontaine Ronde. En juillet 2013, c’est en grande pompe et à toute vapeur que le Coni’fer fête ses 20 ans. Pour l’occasion, ce train emblématique gagne une spectaculaire locomotive à vapeur montée sur des roues de 1,80 m de diamètre.

 

France-Suisse

Enfin la ligne des horlogers, relie Besançon à la Suisse en passant par Morteau. Dotée d’une voie unique, elle est aujourd’hui encore empruntée par les nombreux frontaliers qui continuent de travailler dans l’industrie horlogère de l’autre côté de la frontière. Son tracé sinueux sur les premiers plateaux des Montagnes du Jura laisse le temps d’admirer vaches montbéliardes et chevaux comtois qui s’ébattent dans de verts paysages.

 

Liens à visiter

Allez plus loin :