Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!Orgelet, Le village de Cadet Roussel

Villes et villages d'exception, Orgelet

Au pied du Mont Orgier et à quelques kilomètre du lac de Vouglans, entre Lons-le-Saunier et Saint-Claude la petite cité d’Orgelet, ses fortifications et belles bâtisses témoignent des fastes d’autrefois. Le premier château à l’origine du village aurait été édifié au XIIe siècle, mais c’est avec l’arrivée des comtes de Chalon, au début du XIIIe siècle, qu’Orgelet devient le chef-lieu d’une vaste et puissante baronnie.

 

Des seigneurs de Chalon à Cadet Roussel

Les seigneurs de Chalon-Arlay se succèdent et avec eux s’érigent notamment un hôpital et un atelier monétaire. Une gestion autonome, souvent en marge, voire en rébellion contre les Ducs de Bourgogne, qui conforte les franchises accordées à la cité depuis 1267 et le règne de Jean 1er de Chalon-Arlay. On reste dans l’histoire, mais on glisse quelques siècles plus loin pour rencontrer Cadet Roussel. Vous connaissez la chanson ? Mais connaissez-vous l’histoire de ce garçon réputé bon vivant, né à Orgelet, parti pour Auxerre où il devient huissier, révolutionnaire actif et propriétaire d’une maison étrangement biscornue. Une excentricité qui motive quelques quolibets de ses concitoyens et cette fameuse comptine.

 

Architecture de caractère

Biscornues, les maisons de sa cité natale ne le sont pas. Au contraire, elles jouissent d’un fier ordonnancement et d’un remarquable équilibre architectural. Autour d’une église magnifiquement restaurée et dotée d’orgues parmi les plus anciennes de la région, les ruelles pittoresques bordées d’arcades multiplient les surprises : le couvent et la chapelle des bernardines, les anciens remparts, la porte du Bourg de Merlia, la tour ronde, la place de la Grenette (ancienne halle à grain), les maisons bourgeoises. De quoi justifier l’inscription d’Orgelet au réseau des Petites Cités Comtoises de Caractère.

Lien à visiter

http://www.orgelet.com/

 

 

 

 

Allez plus loin :