Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!Pays de Gex

Du nord au sud, Pays de Gex

Dès le moyen âge, Gex revendique son statut de ville frontière entre Suisse, Franche-Comté et Savoie. Indissociable de la ville de Gex, la notion territoriale de Pays de Gex et le statut de zone franche. Un statut complexe, officiellement concédé par Louis XV en 1775 à la demande des états du bailliage de Gex. Exempts de contributions indirectes sur le sel et le tabac, les gessiens voient ici l’affirmation administrative et douanière d’une réalité géographique qui les fait vivre dans une enclave, mais les place au-dessus des contraintes et obligations de leur temps.

 

Pivot et passage

Ainsi, et de ce qui aurait pu facilement être vécu comme un handicap, les gessiens forgent un atout ; atout de développement et de pouvoir. Frontière politique et donc militaire, le Pays de Gex s’impose comme pivot politique, militaire (le Fort l’Ecluse en est témoin), commercial, religieux et culturel de la région toute entière. Il est une zone de passage et de transit importante jusqu’à la seconde guerre mondiale. Au cœur même de ce périmètre, Gex témoigne de l’importance du centre économique et religieux qu’elle représente depuis toujours. Et aujourd’hui encore, c’est ici, sur ce territoire franco-suisse, que le CERN (Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire) a choisi de poser le plus grand centre des physiques de particules du monde.

 

Verte et hyperactive

Remontez ici les ruelles et le cours du temps et plongez au cœur historique de Gex au gré des fontaines (dont celle des quatre Goulettes datée de 1743 est classée Monument Historique). Reprenez votre souffle et de la hauteur pour atteindre le vieux Bourg et les vestiges du château des sires de Gex datant du XIIIème siècle. D’ici, Gex jouit d’une vue incomparable sur le Lac Léman et les Alpes. Le Pays de Gex s’offre une vaste fenêtre sur la Suisse, mais voue un attachement viscéral à son massif jurassien, bénéficiant d’ailleurs ici de sa propre station de sports d’hiver (ski de fond, piste de luge)… Au-delà du col de la Faucille qui surplombe la ville à l’ouest, la bien nommée Station Monts Jura. Naturelles et vivifiantes encore, les « eaux divines » que les Montagnes du Jura distillent à Divonne-les-Bains. Une station thermale située à l’extrémité nord du Pays de Gex.

 

Lien à visiter

Allez plus loin :