Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!Pays horloger, cinq sens pour découvrir les montagnes du Jura

Du nord au sud, Pays horloger

Le Pays Horloger, c’est avant tout une terre de traditions et de savoir-faire artisanaux et gastronomiques, une nature généreuse dont les hommes ont su tirer le meilleur. Un territoire à voir, à écouter, à goûter, à sentir et à effleurer. Randonnée, cyclotourisme, traineau à chiens, ski de fond… autant de moyens de découvrir ce territoire qui vous ouvre ses trésors…

Le musée de la montre et le musée de l’horlogerie témoignent de la patience hivernale et de l’habileté des paysans des Montagnes du Jura à concevoir et fabriquer des mouvements de montre d’une précision quasi-helvétique. Incontournables également, les fermes à tuyé ! Indissociables des paysages jurassiens, ces grandes cheminées pyramidales servent de fumoir où l’illustre saucisse de Morteau prend tous ses arômes.

La fonderie de cloche de Morteau continue de produire ces bijoux sonores qui agrémentent le cou des vaches Montbéliardes. Vaches dont le lait est transformé en délicieux comté. Autre espèce emblématique à découvrir en Pays Horloger, le cheval comtois, dont la puissance physique contraste avec la douceur de caractère.

Des paysages à vous couper le souffle

Sur ce plateau de moyenne montagne, la vedette incontestée c’est le Doubs. Rivière tumultueuse au passage des canyons du défilé d’Entre-Roches, le Doubs s’alanguit dans les prés du Val de Morteau. En réalité, il reprend son souffle avant de donner le meilleur de lui au saut du Doubs : 27 mètres de chute spectaculaire à Villers-le-Lac. Frontière naturelle avec la Suisse voisine, le Doubs témoigne des aventures épiques des contrebandiers du massif qui déjouaient la vigilance des douaniers aux Echelles de la Mort dès le XIXème siècle. A voir également, le cirque de Consolation et la vallée du Dessoubre. Une invitation à la pêche et à profiter de la fraîcheur en cas de fortes chaleurs !

 

Lien à visiter

Allez plus loin :