Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!Bourg-en-Bresse

Portes du massif, Bourg-en-Bresse

Maisons à colombages, tuiles vernissées, façades art déco et renaissance, églises romanes : Bourg-en-Bresse feuillette les plus grandes pages de l’histoire et passe en revue les multiples influences architecturales et culturelles des territoires qui effleurent ses contours. Entre Lyon et Genève, entre Franche-Comté, Bourgogne, Beaujolais et Alpes, entre Massif du Jura, Bugey, plaines de Bresse et des Dombes, Bourg-en-Bresse est vraiment à la croisée des chemins. Un point de conjonction autant qu’une formidable ouverture qui enrichit le patrimoine architectural, mais aussi naturel et gourmand de la ville et son agglomération.

 

Pierres d’antan

On commence par les maisons médiévales des quartiers anciens et notamment l’impressionnante Maison Gorrevot rue du Palais, ses colombages et pans de bois. Vient ensuite le Monastère royal de Brou, émouvant témoignage d’amour de Marguerite d’Autriche à son jeune époux, Philibert le Beau, Duc de Savoie, trop vite disparu. Une toiture vernissée, des cloîtres majestueux et cette église habillée d’une fine dentelle de pierre, illustration magistrale de gothique flamboyant.

 

On glisse ensuite vers le XVIIIème siècle et l’apothicairerie de l’Hôtel-Dieu, ses pharmacopées des siècles passés et laboratoires en état de fonctionnement.

 

Gourmand par nature

De la chimie à la cuisine, il n’y a qu’un pas. Et quelques rues ou prés pour découvrir les restaurateurs et producteurs des produits estampillés 100% Bressans. Presque une légende, la volaille de Bresse caquète haut et loin ses nobles origines. On se régale encore de fromage Bleu de Bresse, tartes bressanes, grenouilles persillées de la Dombes, quenelles sauce Nantua… Après les plaisirs de la table, le grand air ! A pied ou en VTT, on s’offre le circuit des églises romanes, un tour des fameuses fermes bressanes, la forêt domaniale de Peillon ou encore les plaisirs estivaux à la base nautique de Bouvent. Et pour prolonger le plaisir, une soirée à Pérouges, cité médiévale voisine, hors du temps.

 

Lien à visiter

Allez plus loin :