Patrimoine religieux

Chapelle Mijoux

-

Aujourd’hui, Jaunotte nous fait découvrir la Chapelle Saint-Claude (chapelle Mijoux) sur la commune de la Cluse-et-Mijoux.

La chapelle Mijoux a été édifiée en 1705, et cette chapelle est dédiée à Saint-Claude (comme l’église de Vuillecin, village de Jaunotte !).

Le hameau s’appelait à cette époque Les Gagelins et la chapelle "la Chapelle des Gagelins". Cette dernière a été fondée, dotée et décorée par Claude Belot de la Vilette, chanoine et grand chantre de l’église métropolitaine de Besançon qui possédait de nombreux hameaux. Les habitants, comme souvent, fournirent les matériaux, et Messire Belot de la Vilette paya la main d’œuvre. La cloche fut fondue et installée dans le clocher. Son poids ? 300 livres (environ 140 kilos) !
Messire Belot de la Vilette fit l’avance des frais et paya pour sa part 50 livres. Il en fut le parrain, et Huguette ROBBE (femme Fornage) la marraine.

En 174,3 une demande est adressée à l’archevêque pour que les messes de fondation soient dites les dimanches et jours de fêtes. En effet, les habitants de Chapelle-Mijoux sont paroissiens de Saint-Pierre de la Cluse, et pendant les mois d’hiver, les vieillards et infirmes, les femmes enceintes et les enfants ne peuvent s'y rendre à cause de la neige et du débordement du ruisseau. Une autorisation leur est donnée pour qu’ils aient la messe, et même l’instruction religieuse les dimanches et jours de fêtes (mais seulement en hiver).

La cloche est cassée en 1744, mais une nouvelle sera fondue qui pèse 400 livres (environ 400kilos). Son parrain est François Belot de la Vilette, neveu du chanoine, et sa marraine la demoiselle Danielle Gagelin, épouse de Pierre Antoine Richard, cavalier de maréchaussée et sœur du sieur Claude Gagelin.

Pour la décoration de la chapelle, le chanoine donne 5 tableaux marqués de ses armoiries, un calice d’argent, une chasuble en damas rouge avec une croix d’un drap en argent garnie d’un galon de filoselle jaune, une chasuble noire garnie d’un galon blanc en filoselle percée à jour "fort proprement", une aube assortie, un vieux missel romain et deux chandeliers d’étain fort légers de douze pouces environ de haut (2.5 cm).

Claude GAGELIN, garde d’honneur du duc de RANDAN, donna pour la chapelle un tabernacle recouvert de feuilles d’or (le retable). Des statues furent également offertes pour la décoration (Saint -François d’Assise, Saint Bonaventure, Saint Jean-Baptiste, Saint-Jean Evangéliste ) et un Ecce Homo gravé sur la porte.

La chapelle a eu un chapelain résidant jusqu’en 1820. La toiture et le clocher ont été restaurés en ancelles dans les années 2010.

Sources : Dictionnaires des communes, ADD série G123, Frederic DELGRANDI (reproduction interdite)

Chapelle Mijoux N°PCUBFC000V50VZ5T
25300 LA CLUSE-ET-MIJOUX

Brochure Montagnes du Jura

Feuilletez en ligne notre brochure

En résumé
Nous écrire
Contactez le prestataire
Politique de confidentialité *