Menu
Boites à Mont d'Or en épicéa
Maud HUMBERT / Bourgogne-Franche-Comte Tourisme
Boites à Mont d'Or en épicéa
Rosy la vache
Maud HUMBERT / Bourgogne-Franche-Comte Tourisme
Rosy la vache
Toiture traditionnelle du haut jura en tavaillons
Simon DAVAL / Bourgogne-Franche-Comte Tourisme
Toiture traditionnelle du haut jura en tavaillons
Le village du bois
Alain DOIRE / Bourgogne-Franche-Comte Tourisme
Le village du bois
Faire feu de tout bois…

L'épicéa, roi des forêts

La forêt couvre les deux tiers du massif du Jura. Pas étonnant que les jurassiens se soient mis à exploiter le bois quand il a fallu trouver une activité complémentaire à l’agriculture pendant les longs et vigoureux hivers dans les fermes isolées dans la montagne !

Layatier, pipier, tourneur, tavaillonneur, sanglier… ce sont les métiers du bois qui ont trouvé leur berceau dans les Montagnes du Jura et ont permis aux jurassiens de survivre et de continuer à vivre sur leur territoire au fil du temps. Aujourd’hui, ils sont quelques-uns encore à produire pipes, meubles, jouets et autres objets utilitaires ou décoratifs.

Venez à leur rencontre  !

Apprendre, visiter, expérimenter…

Autour du bois

Le saviez-vous ?

Vous avez dit "Layette" ?

Parmis les métiers du bois des Montagnes du Jura, il y a la layette. Entendez le meuble en épicéa aux multiples tiroirs !

Un meuble créé à l'origine pour les rangements des petites pieces et mécanismes des horlogers et des lunettiers. Avec le temps il s'est adapté aux besoins modernes et on y a rangé des vetements d'enfants qui ont finalement pris son nom : la layette. A ne pas confondre...

Découvrir la layetterie

Cloche Obertino
Sandrine Baverel / Bourgogne-Franche-Comte Tourisme
Ding-dong !

Histoire de cloche

Impossible de traverser le massif jurassien sans entendre le son des clarines, ces cloches qui tintent joyeusement au cou des célèbres vaches Montbéliardes, ou celui des cloches et carillons logés dans les magnifiques clochers comtois. Toutes, elles font partie intégrante de la bande son des Montagnes du Jura.

Cloche d’appel, clochette, clarine ou carillon, de quelques grammes à plusieurs kilos, chacune est née d’un savoir-faire ancestral et raconte son histoire. Venez à la rencontre des fondeurs et assistez à la naissance d’une cloche ou d’une clochette !

Découvrir la fonderie Obertino
Dans les couloirs du temps

Horloges, pendules et montres…

Péquignet, Herbelin, Utinam, Vuillemin… Les plus grands noms de l’horlogerie sont nés dans les fermes enneigées des Montagnes du Jura. C'est en particulier dans le Pays Horloger que les fermes deviennent dès le XVIIe Siècle des ateliers de fabrication et de sous-traitance des maisons horlogères françaises et suisses toutes proches.

Fait intéressant, l’habitat local s’est adapté à cette activité minutieuse : les fermes multiplient les fenêtres aux façades les plus exposées à la lumière pour offrir à l’artisan les conditions de luminosité optimales pour ce « travail à la fenêtre ». Ouvre l’œil vous en rencontrez certainement sur votre chemin.

Découvrez le berceau de l'Horlogerie
Montre à gousset
Alain DOIRE / Bourgogne-Franche-Comte Tourisme

Le saviez-vous ?

Pas la peine de vous mettre en chasse : vous ne trouverez ni diamant ni pierre précieuse dans les grottes et cavernes des Montagnes du Haut-Jura !

Ici on se "contente" de les tailler et les polir depuis le 16è siècle. Les pierres proviennent des 4 coins du monde ou sont des pierres synthétiques.

Diamants et pierres précieuses

Diamants, pierres précieuses… dans les Montagnes du Jura on sait parler aux filles ! Car c’est ici qu’officient lapidaires et diamantaires, 2 métiers bien brillants* !
Cette activité s'est développée au 16è siècle, notamment à Saint-Claude, sous l'impulsion de l’industrie horlogère suisse toute proche qui cherchait une main d’œuvre pour la taille des pivots en rubis utilisés dans les mouvements de montres.Le temps passant le marché de la joaillerie a supplanté celui de l’horlogerie et ces métiers ont pu perdurer !

*Petite précision : l’art des lapidaires consiste à tailler et polir des pierres fines et précieuses, tandis que celui du diamantaire consiste à travailler le diamant. 

Découvrir le Musée des lapidaires
Pierres semi précieuses, musée des lapidaires à Lamoura
CRT Bourgogne-Franche-Comte
Le Musée de la lunette
Musee de la lunette / Bourgogne-Franche-Comté Tourisme

D'un clou naquit la lunette

Si vous passez à Morez, ouvrez l'œil ! Car c'est ici qu'est née la lunette. L'histoire raconte qu'au 16è siècle, un cloutier a étiré puis tordu un clou pour en faire un besicle… Depuis, cette activité s'est bel et bien installée dans les Montagnes du Jura puisque qu'aujourd'hui on y produit 80% de la lunetterie française.

Au-delà de l'objet utilitaire fait pour voir, la lunette est aussi un article de mode qui a donné lieu a la création de modèles design et branchés incroyables. ils sont exposés dans le musée dédié à la lunette, et on vous le promet, il faut le voir pour le croire !

Découvrir le Musée de la lunette
Des questions sur ce séjour ?

Contactez-nous ! Nous sommes à votre disposition pour répondre à toute vos questions. 

Ce séjour est une proposition, les offices des Montagnes du Jura sont à votre écoute pour vous aider à préparer un séjour sur mesure, correspondant à toutes vos attentes et contraintes. 

A très vite !  

Contactez nous
A propos
Boites à Mont d'Or en épicéa Maud HUMBERT / Bourgogne-Franche-Comte Tourisme
Rosy la vache Maud HUMBERT / Bourgogne-Franche-Comte Tourisme
Toiture traditionnelle du haut jura en tavaillons Simon DAVAL / Bourgogne-Franche-Comte Tourisme
Le village du bois Alain DOIRE / Bourgogne-Franche-Comte Tourisme