Oratoire Notre-Dame de la Côte des Jardins
Patrimoine religieux

Oratoire Notre-Dame de la Côte des Jardins

-

Aujourd'hui, direction les sommets enneigés du Mont d'Or et découverte du village de Rochejean avec l'Oratoire Notre-Dame de la Côte des Jardins (1860).

Au nord-ouest du village, au sommet d’une butte, un grand monument de plan carré édifié au-dessus d’un socle de deux marches. Un soubassement fait de deux assises de pierres porte une table qui a subi des réparations par cimentage. Aux 4 angles se dressent des piliers montés sur une base moulurée et terminés par une série de moulures formant des chapiteaux. Un entablement repose sur ces points s’appui et supporte 4 frontons triangulaires qui soutiennent autant de toits à deux pentes de faible inclinaison. A l’intersection des arêtes faîtières s’élève un piédestal qui était porteur d’une croix de pierre.

Chacune des 4 ouvertures est réduite par des petites piles accolées aux piliers supportant des arcs en plein cintre avec interposition d’impostes. Au centre est placée une statue en fonte haute de 1.25m de la vierge de la médaille miraculeuse.
Devant, on peut lire : 1860.
Sur la frise : O MARIA CONCUE SANS PECHE
PRIEZ POUR NOUS QUI AVONS RECOURS A VOUS.
Au-dessous, sous une frette de fer, une mention d’une indulgence.

L’abbé Laurent Maire, originaire des Hôpitaux-Neufs, curé de Rochejean de 1825 à 1875, demanda à la commune d’ériger un monument à Notre-Dame en souvenir de la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception et des apparitions de Lourdes. Chaque année, on y faisait une procession aux flambeaux le soir du 15 août ; les dimanches de mai et d’octobre, on va y réciter le chapelet quand il fait beau.

En 1961, lors de la mission au village, une procession solennelle avec feux d’artifice eut lieu pour fêter le centenaire de l’oratoire. Le monument fut restauré à cette occasion car les pierres de la voûte se désagrégeaient et la croix avait été foudroyée en mai 1956. Elle fut détruite à nouveau en 1980.
Rochejean fut souvent victime des orages, et l’église fut incendiée le 1er février 1961.

Sources : Les oratoires du Doubs, P.DIEUDE et Frédéric DELGRANDI pour l'AVPEC Vuillecin

Oratoire Notre-Dame de la Côte des Jardins N°PCUBFC000V50W7WD
25370 ROCHEJEAN

Brochure Montagnes du Jura

Feuilletez en ligne notre brochure

En résumé
Nous écrire
Contactez le prestataire
Politique de confidentialité *