Patrimoine religieux

Oratoire Notre Dame des Affligés

-

Oratoire Notre Dame des Affligés (1944).
Dans le village se Saint Gorgon , sur le chemin qui mène à l’église, on observe un grand monument qui comporte un soubassement de pierre de taille sur lequel repose un bloc, massif en tronc de pyramide quadrangulaire portant à son tour un appui débordant, de 2 m de large et de 90 cm de profondeur.
Sur le devant 5 marches
Le parement de toutes ces pierres est strié soigneusement .au-dessus de ce socle s’élève une construction asymétrique en pierre, sculptée pour figurer un mur en pierres sèches, irrégulier.
Dans sa partie droite est creusée une niche en plein cintre, de 1 m de haut qui abrite une statue en fonte de la vierge de la médaille miraculeuse.
Le sommet porte sur le coté gauche une croix de pierre imitant un tronc.
Deux plaques de marbres portent les inscriptions.
À gauche en bas :
En mémoire des évènements douloureux du 2 septembre 1944
Parce domine
Épargnez seigneur
Épargnez votre peuple
Mairie consolatrice des affligées
Priez pour eux
Et sur le massif du socle
Au milieu des pillages et des incendies sont tombés victimes pour la France
Henri sauge et jacques Cabourg
Deux jours avant la libération, Henri Sauge (grand mutilé de 14-18) et Jacques Cabourg instituteur tombèrent sous les balles nazies, en même temps qu’une partie du village était incendiée et pillée.
Suite aux accrochages au carrefour de la main le 1er septembre le village de sainte Gorgon fut victimes de violentes représailles le lendemain le 2 septembre 1944.
Le 1er septembre 1944 en fin de soirée, le sous-lieutenant Paris est chargé d’assurer un transport d’armement d’Evillers sur la région de Longemaison.
Par mesure de sécurité il laisse un élément de protection pour tenir le carrefour de la Main.
Vers 22h un convoi venant de Valdahon arrive au croisement, croyant qu’il s’agit d’amis, un des chefs de Groupe sort de son abri ; il est immédiatement abattu, il s’agissait d’un convoi Allemand.
La réaction immédiate des FFI est de mitrailler à bout portant le convoi qui réagit de la même façon.
Après dix minutes de combat le convoi Allemand décroche vers Pontarlier en y laissant 2 véhicules
Des traces sanglantes laissent supposer qu’ils ont subi des pertes.
Mais le lendemain le 2 septembre fut un jour tragique pour les habitants de saint Gorgon, il est plus que probable que les Allemands voulait faire payer leur échec de la veille à une population bien innocente c’était devenu malheureusement une habitude, à cet effet ils utilisaient les troupes russes, assassinats, viols, incendies, pillages etc. se dérouleront toute la journée et firent de Saint Gorgon un village martyr.
P. Dieudé
AVPEC VUILLECIN
hommage à MR DRUHEN

Oratoire Notre Dame des Affligés N°PCUBFC000V50UIT8
25520 SAINT-GORGON-MAIN

Brochure Montagnes du Jura

Feuilletez en ligne notre brochure

En résumé
Nous écrire
Contactez le prestataire
Politique de confidentialité *