Menu
la rivière dévalant une étroite faille de rochers aux Pertes de l'Ain
Jura Tourisme
Les pertes de l'Ain

Un paysage étonnant

Sous vos yeux ébahis, un chaos de rochers formant un étroit couloir où circule le cours tumultueux de l'Ain.

Ce paysage étonnant est le fruit du travail millénaire de l'eau. Ainsi, il y a dix millions d'années, l'Ain se perdait sous terre, dans un labyrinthe de cavités. C'est cette galerie souterraine que l'on appelle "Pertes". Au fil du temps, le travail d'érosion de l'eau a fait son oeuvre, grignotant le calcaire et detruisant la voûte de la galerie souterraine.

De ce phénomène géologique il reste aujourd'hui un site naturel unique où l'eau se fraye un chemin entre amas rocheux et de vestiges de pierre. Un vrai spectacle ! 

Découvrir
Vue sur Bourg-de-Sirod et les Pertes de l'Ain
Jura Tourisme
La rivière qui dévale aux Pertes de l'Ain
Jura Tourisme
L'Ain, source d'énérgie

Le saviez-vous ?

Dès le XIVe siècle, la force motrice de l'eau a servi à animer les soufflets et marteaux des forges du village de Bourg-de-Sirod. Ces forges ont connu une croissance spectaculaire à l'époque Napoléonienne. Elles ont laissé place, après 1920, à une usine hydroélectrique. 

Balade aux pertes de l'Ain

Randonner aux pertes de l'Ain, c'est suivre les eaux vives de l'Ain qui se faufilent entre les montagnes et jouent à cache cache entre les rochers.

Depuis le parking de Bourg-de-Sirod, vous aurez le choix entre deux petits sentiers de découverte ( l'un de 2 km et l'autre de 3,2 km) parfaitement balisés et agrémentés de tables de lecture. Durant la balade on suit au plus près la rivière, on l'enjambe, on la surplombe, on l'accompagne dans son voyage à travers une gorge d'à peine 2 mètres de large.

Le parcours se termine en apothéose sous forme de torrent impétueux, comme un bouquet final. Plus qu'une randonnée, c'est une petite aventure en pleine nature qui vous attend !

Balade à la source de l'Ain

Pour la rivière de l'Ain, tout commence près de Nozeroy, à 700 mètres d’altitude. L’eau surgit des profondeurs, sans remous, sous forme d’exsurgence. 

Eté comme hiver, depuis le parking, on y accède facilement (comptez environ 200 m entre le parking et la source)  par un joli sentier boisé.

Mais le spectacle n’est jamais deux fois le même ! Il varie selon la saison et la météo. En période de forte pluie, la source est vite en crue et le débit de l'eau impressionnant, voire dangereux  ! En période de sécheresse, à l'inverse, la source se tarit et offre un trou béant de plusieurs mètres qui fait le bonheur des spéléologues.

On apprécie la balade en été. Par fortes chaleurs, rien de plus agréable que la fraîcheur apportée par le cours d'eau et l'ombrage de la forêt. On respire !

Balade à la source de l'Ain
Alain DOire - BFC Tourisme

Les autres sources et cascades

Des questions sur ce séjour ?

Contactez-nous ! Nous sommes à votre disposition pour répondre à toute vos questions. 

Ce séjour est une proposition, les offices des Montagnes du Jura sont à votre écoute pour vous aider à préparer un séjour sur mesure, correspondant à toutes vos attentes et contraintes. 

A très vite !  

Contactez nous
Politique de confidentialité*