Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!Les artisans pipiers font fumer la montagne

 

Au Ve siècle, Romain et Lupicin, deux frères, moines de leur état, fondent un monastère au confluent de la Bienne et du Tacon. La communauté monastique se développe autour de l’Abbaye de Condat (« confluent » en celte) et avec elle sa renommée dans toute l’Europe médiévale. Au 12ème siècle, le corps d’un père abbé disparu 5 siècles plus tôt est retrouvé quasiment intact. L’Abbaye prend son nom, Saint-Claude, et devient un lieu de pèlerinage qui détermine l’activité de toute la vallée.

 

Quinze opérations

On se met à produire quantité d’objets de cultes en buis et en corne : chapelets, rosaires, bénitiers prisés des pèlerins. Un savoir-faire de tournerie se développe qui s’exprime ensuite au-delà du champ religieux. Jeux, jouets en bois et pipes notamment. Ebauchage, râpage, réparage, montage, mastiquage, polissage… il faut une quinzaines d’opérations techniques très précises pour faire d’un cube de bois, une pipe.

 

 

Capitale mondiale

Au XVIIIe siècle, les artisans fabriquent des tuyaux de pipes en bois ou en corne. A partir de 1856 environ, l’activité s’industrialise, notamment avec l’importation de la racine de bruyère du midi. Les usines spécifiquement dédiées à la pipe n’apparaissent que fin XIXe. Saint-Claude et ses environs comptent alors jusqu’à 6000 artisans pipiers (près de la moitié de la population totale !) en 1925. En 1906, Arsène Gros, artisan pipier, fonde même une coopérative ouvrière, « La Pipe » dont l’histoire aujourd’hui se raconte à la Maison du Peuple. Mais rachetées par leurs clients et détrônées par l’avènement de la cigarette, les usines ferment peu à peu. En 1958, il n’y a plus que 1000 artisans pipiers. Le déclin s’accélère. Campagnes anti tabac, concurrence accrue, Saint-Claude ne compte plus aujourd’hui qu’une demi douzaine de fabricants. Mais sa renommée et son savoir-faire la distinguent toujours Capitale mondiale de la pipe. L’auguste confrérie des maitres-pipiers et le musée de la pipe et du diamant honorent d’ailleurs ce titre.

 

Lien à visiter

Allez plus loin :