Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!Bois de layette

La layetterie ? Comprenez un meuble en épicéa qui multiplie les tiroirs de rangements.

Tout commence par un épicéa

Bruno Marielle choisit à 1000 mètres d’altitude minimum et sur les versants nord du massif, l’épicéa dont la patiente et régulière croissance confère au bois une veine serrée. Les mêmes critères d’esthétique et de densité que les luthiers… Débité en fines planches, l’impitoyable sélection se poursuit. Objectif : la perfection ! Le bois sèche ensuite deux longues années avant d’être découpé, assemblé, chevillé, affleuré, poncé et encore poncé… Le tout à la main évidemment. « Je ne sais pas dire combien de temps il faut pour faire un meuble. Ce que je sais c’est qu’il n’y a jamais deux pièces identiques.

On recherche la solidité et le parfait coulissage des tiroirs ».

 2 à 154 tiroirs

La layette a donné son nom aux vêtements d’enfants qu’il contenait autrefois. Originellement il était aussi dédié aux horlogers ou lunetiers pour leurs minutieux rangements. Il s’adapte aujourd’hui aux exigences domestiques, aux besoins et fantaisies des clients venus du monde entier chercher ici 2 à 154 tiroirs… de perfection !

Lien à visiter

Allez plus loin :