Votre navigateur ne support pas le JavaScript / Your browser does not support JavaScript!Patinage au grand air des montagnes

Patiner au grand air

Lorsque gèlent les lacs

Il faut que l’hiver soit beau. Beau, c’est à dire froid et sec. La surface de nos lacs se couvre alors de glace ; une glace qui s’épaissit et devient accessible aux promeneurs et patineurs. Parmi les plus fréquentés, citons pour le Jura les Lacs de l’Abbaye, d’Etival, de Lamoura et des Rousses, le lac Genin à Charix dans l’Ain, et enfin les lacs de Malpas, de Saint-Point ainsi que les bassins du Doubs à Villers-le-Lac pour le Doubs. Renseignez-vous toutefois sur les réglementations locales d’accès à ces patinoires grandeur nature. Tout proche de nos Montagnes du Jura, mais de l’autre côté de la frontière suisse, le Lac des Taillères et celui de Joux sont également très réputés pour patiner.

 

Patinoires et plaisirs XXL

Oubliés la cohue, le bruit, les bousculades, les lumières blafardes et les barrières qui surgissent toujours trop vite sur les patinoires classiques ! Patiner sur un lac gelé, c’est la promesse d’un instant de pure magie. Le décor, le calme, l’espace et le soleil même parfois… tout y est. Les joues rosies par le froid, on dessine sans retenue des arabesques, on s’offre une grande traversée, on prend part à quelques passes d’un match de hockey bon enfant, on fait une pause thé ou chocolat chaud avant de repartir… Et puis, surtout, on savoure cette sensation inouïe de vivre un moment d’exception, comme privilégié par Mère Nature et ses complices, les Montagnes du Jura.

Allez plus loin :