Menu

Une filière organisée

Un esprit coopératif et de solidarité qui perdure et égrène aujourd’hui un solide réseau de professionnels sur le versant ouest du massif jurassien, de l’extrémité nord du Doubs aux frontières de l’Ain.

La filière comté regroupe 2 700 exploitations agricoles, 160 fruitières  et 16 maisons d’affinages et de commercialisation. 

Savez-vous qu'elle produit plus de 55 000 tonnes de comté par an ? 
 

Dans l’intimité du comté

Montagnes du Jura, le fief du Comté

Des généreuses prairies de nos vaches Montbéliardes, aux meilleures tables et adresses gourmandes, des fermes d’élevage, fruitières traditionnelles aux caves d'affinage, les Routes du comté sillonnent le massif jurassien. Un tracé bucolique, pédagogique et gourmand pour vous conter ces liens intime entre un pays et son fromage roi.

Visiter une cave d'affinage, cathédrale de comté !

C'est dans la pénombre d'un cave d'affinage que le comté va se transformer. Placé sur des plances d'épicéa, le fromage va faire l'objet de soins attentifs : il sera réguliérement sél, frotté, retourné. C'est là qu'il va acquérir son goût unique et particulier au fil d'un séjour qui peut durer de 4 mois minimm à 18 voire 24 mois.

Fruitières : lieux de production et de vente

Le fruitière, un terme typique qui désigne le lieu où les agriculteurs rassemblent le lait pour le faire "fructifiér en comté". Ce sont donc de véritables lieux de productions.Certaines sount ouvertes à la visites et permettent ainsi d'assisiter à une des étapes de fabrication du Comté.

Bien souvent on y trouve aussi une boutique pour faire le plein de Comté evidement mais aussi d'autres fromages emblématiques de la région : morbier, bleu de gex, Mont-d'or...

Toutes les fuitières

Vous l’aurez deviné, Les Routes du comté, c’est toute une gamme d’émotions, de sensations à découvrir au fil des balades et des rencontres, qui font des Montagnes du Jura une terre d’une fabuleuse richesse naturelle, culturelle et éminemment humaine.

Regalez-vous !

3 Recettes qui subliment le Comté

En résumé